Auto-formation

Une plate-forme d'apprentissage complète (LMS) n'est pas toujours nécessaire pour recourir à l'auto-formation

Crédit photographique : © Arié Botbol

Utilisateurs trop dispersés, formations classiques trop coûteuses, forte rotation des utilisateurs, introduction de nouvelles fonctions…

Dans toutes ces situations, des modules d'auto-formation constituent une solution simple et efficace.

Nous produisons ainsi des modules d'auto-formation, généralement courts (2 à 5 mn) et articulés qui permettent aux utilisateurs de s'approprier aisément le savoir qui leur est nécessaire.

Quatre types de modules peuvent être utilisés :

  • Présentation : le stagiaire est passif. Convient notamment au contenu théorique.
  • Démonstration : le stagiaire est passif. Convient au contenu pratique.
    Voir un exemple (durée : 1mn30)
  • Simulation : le stagiaire est actif. Il peut disposer ou non d'une assistance (tuteur ou assistant logiciel).
  • Évaluation : le stagiaire est actif. Ce type de module peut être utilisé soit en amont de la formation pour définir le parcours à suivre, soit à l'issue de la formation pour identifier les points à revoir.

Et nous pouvons produire des modules respectant les normes AICC/SCORM, et pouvant donc être intégrés sur tout type de plateforme (open-source, gratuite ou commerciale).

Nous aimons

  • Montrer plutôt que dire : dérouler quelques cas de gestion pour illustrer les principes de fonctionnement d'une application.
  • La souplesse des modules articulés qui permettent aux utilisateurs de définir un parcours personnalisé.
  • La possibilité d'ajouter aisément des modules complémentaires, selon le retour des utilisateurs, l'introduction de nouvelles fonctions…
  • Montrer les fonctions de base, et laisser deviner les fonctions plus complexes.

Nous n'aimons pas

  • Les formations trop magistrales, les présentations de fonction théoriques.
  • Les parcours de formation trop rigides, qui imposent des séquences longues et pas toujours utiles à tous les utilisateurs.
  • Les formations initiales jamais actualisées et donc inadaptées à la formation de nouveaux utilisateurs.
  • Noyer les utilisateurs dans les fonctions les plus complexes, en leur faisant oublier l'essentiel.